Le Site Officiel du bureau de Son Eminence Sayed 'Ali al Hossaini al Sistani

Services sociaux » Fondation d’aide sociale Al-Ayn

Fondation d’aide sociale Al-Ayn

Qui sommes-nous ?

La Fondation d’aide sociale Al-Ayn est une organisation humanitaire indépendante inscrite en tant qu’organisation caritative, soutenue et approuvée par le grand ayatollah Sayyed Ali al-Hussaini al-Sistani (ha). Al-Ayn fut lancé en Irak en 2006 et elle est inscrite en tant qu’ONG avec le numéro d’immatriculation 1Z71970.

Al-Ayn a pour objectif d’apporter de l’aide aux orphelins d’Irak, notamment les orphelins des héros qui sont tombés en martyre en se portant volontaires pour défendre l’Irak et les lieux saints, pour répondre à l’appel de l’autorité religieuse suprême, ainsi qu’aux orphelins des martyrs d’attentats terroristes. L’organisation s’occupe également d’orphelins dont les parents ont rendu l’âme en raison de causes naturelles et qui ont besoin d’aide.

Suite aux récentes attaques terroristes à Tel Afar, al-Hamdaniya, Kirkouk et Diyala, Al-Ayn fournit aussi de l’aide à des dizaines de milliers de familles déplacées dans le pays, sous les conseils de l’autorité religieuse suprême.

Le siège social d’Al-Ayn est basé à Bagdad, avec deux autres branches et six bureaux dans la capitale irakienne. L’organisation possède dix-sept branches et vingt bureaux dans d’autres provinces de l’Irak. Al-Ayn a également des bureaux aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Suède, en Norvège, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark et en Chine, et elle est officiellement déclarée dans ces pays, suivant la législation locale.

Le nombre d’orphelins aidés par Al-Ayn a excédé les trente mille vers la fin 2015, et les dépenses totales en œuvres caritatives, depuis son lancement jusqu’en 2015, ont atteint 90 859 893 942 dinars irakiens (soit environ quatre-vingt millions de dollars américains).

Autorisation

Al-Ayn est soutenue et approuvée par le grand ayatollah Sayyed Ali al-Hussaini al-Sistani (ha), qui a donné la permission à Al-Ayn de recevoir les cotisations religieuses appelées khoms, que ce soit d’Irak ou de l’international, pour les dépenser pour les orphelins. Les reçus remis par Al-Ayn et authentifiés par le siège social suffisent à toute personne pour remplir son obligation de payer ses cotisations religieuses du khoms.

Fondation d’aide sociale Al-Ayn

Traduction de la lettre de demande d’autorisation

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

« Dis : “Agissez ! Dieu, le Messager et les croyants vont voir vos actes.” »

Votre honneur la haute autorité suprême, le grand ayatollah Sayyed Ali al-Hussaini al-Sistani (que Dieu lui prolonge la vie),

Que le salut soit sur vous, ainsi que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions.

Notre Fondation est heureuse d’exprimer à votre honneur ses remerciements et sa grande reconnaissance pour votre soutien continu à la Fondation, tout au long de sa période de travail, avec votre approbation et votre autorisation à collecter des cotisations religieuses et à les dépenser pour les orphelins des croyants. Cette autorisation a perduré depuis le 6 safar 1428 après l’hégire et a de nouveau été étendue le 25 safar 1430 après l’hégire, puis le 10 safar 1433 après l’hégire, sous la supervision de son honneur le cheikh AmjadRiyadh (que Dieu poursuive son soutien).

Nous souhaiterions informer votre honneur que la Fondation œuvre toujours dans l’intention de parrainer et assister les orphelins des martyrs qui ont été victimes d’actes de terrorisme dans toutes les régions qui ont été affectées par cette terreur inconsidérée, des actes qui ont pris leurs pères, leurs frères et leurs fils. Nous avons commencé nos efforts dans la capitale Bagdad, puis nous avons étendu le travail dans d’autres provinces comme Mossoul, Diyala, Kirkouk et Saladin, où nous avons enregistré et assisté des milliers d’enfants rendus orphelins à cause d’activités terroristes. Avec la conviction d’un certain nombre d’individus qui se sont consacrés à l’assistance sociale et au service des orphelins, le travail de la Fondation s’est étendu aux provinces sud de l’Irak pour s’occuper des orphelins dont les pères sont tombés en martyre dans des attaques terroristes, en plus de ceux dont les parents ont rendu l’âme en raison de causes naturelles.

Le nombre d’orphelins parrainés par la Fondation s’est accru par milliers, et il continue à croître. La Fondation continue à enregistrer et assister les orphelins d’attaques terroristes où qu’ils soient. Elle a aussi commencé à s’occuper des orphelins des volontaires de la nation qui ont répondu à votre appel et qui se sont sacrifiés, prenant des leçons de l’école de l’Imam al-Hussayn (as) en refusant l’humiliation et l’oppression. La Fondation a aussi commencé à aider les personnes dans le besoin et les déplacés. Telle est la manière dont la graine que vous avez plantée et arrosée a poussé, devenant un jeune arbre qui pousse encore grâce à votre bénédiction et vos efforts continus.

Notre grand sayyed, les dépenses de la Fondation se sont alors accrues, en raison de ce qui vient d’être mentionné, et en raison des efforts constants de la Fondation visant à améliorer la qualité du parrainage accordé aux orphelins, aux nécessiteux et aux déplacés, pour qu’elle soit au meilleur niveau possible, à fournir des services médicaux, éducationnels et récréatifs, ainsi qu’à fournir des aides financières et en nature. Cela a augmenté la charge de la Fondation du fait du nombre en croissance d’orphelins enregistrés et parrainés par l’organisation et du fait de l’extension de son travail pour qu’elle concerne les nécessiteux et les déplacés.

De là, nous soumettons cette requête pour prolonger la période de l’autorisation pour ce travail, la période de la précédente autorisation s’étant écoulée, afin que les croyants de l’intérieur et de l’extérieur de l’Irak puissent contribuer aux dépenses liées à l’assistance apportée aux orphelins et à l’aide apportée aux nécessiteux et aux déplacés à travers ce qui suit:

  1. Cotisations religieuses (khoms), que ce soit la part de l’Imam (sahm al-Imam) ou la part des sayyeds (sahm al-sada).
  2. Donations collectés dans des boîtes spécifiques qui sont considérées comme des aumônes perçues d’après votre autorisation.
  3. Charité continue (sadaqajariya), et le tiers de l’héritage du défunt, tout cela servant à construire des bâtiments en tant que waqf sous la supervision de l’autorité religieuse suprême, les profits allant aux orphelins.
  4. D’autres donations générales et assistances en nature comme des vêtements et de la nourriture.
  5. Le zakat et la kaffara (expiation).
  6. En soutenant la Fondation (en achetant des boîtes de charité, en participant aux frais des suivis, en payant les coûts liés à location des locaux de ses branches, en prenant en charge les frais des publications, en achetant l’équipement nécessaire au travail de la Fondation, et tout ce qui est utile au travail de la Fondation).

Tout cela aidera la Fondation dans ses objectifs, gardant à l’esprit que nous continuons à travailler sous la supervision directe de son honneur le cheikh AmjadRiyadh (que Dieu poursuive son soutien), qui a été désigné et autorisé à œuvrer par votre honneur, selon l’article 15 de notre constitution. Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour nous assurer que tout dû parvienne à ceux qui sont censés le recevoir.

Nous demandons également à votre honneur de continuer à donner votre bénédiction et à prier pour notre travail. Que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur vous.

Ahmad Abdul-Hussain Radhi

Directeur général, Fondation d’aide sociale Al-Ayn

10 safar 1436 [3 décembre 2014]

Le texte de l’autorisation du grand ayatollah Sayyed Ali al-Hussaini al-Sistani (ha) est comme suit :

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

Que le salut soit sur vous, ainsi que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions.

Nous vous remercions, ainsi que tous ceux qui travaillent avec vous, une fois de plus, pour vos efforts continus dans l’assistance apportée aux orphelins et aux déplacés. Nous demandons à Dieu le Tout Puissant de vous donner plus de force pour poursuivre ce parcours béni et de vous récompenser avec Ses meilleures récompenses. Nous vous donnons également la permission pour ce que vous avez demandé, à condition que cela se fasse sous la supervision de son honneur le cheikh AmjadRiyadh (que Dieu poursuive son soutien). Cette permission est accordée pour une période de trois ans.

Ali al-Hussaini al-Sistani

12 safar 1436 [5 décembre 2014]

Objectifs

  1. Parrainer et aider les orphelins et les familles des martyrs qui se sont portés volontaires pour défendre l’Irak et les lieux saints, en réponse à l’appel de l’autorité religieuse suprême, les orphelins des martyrs frappés par des attaques terroristes, et les orphelins dont les parents sont morts de causes naturelles.
  2. Assister les familles déplacées et leur fournir de l’aide humanitaire et des produits de première nécessité.
  3. Rendre compte des cas des martyrs et leurs familles et développer une base de données de ces cas.
  4. Militer auprès d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, d’organisations de la société civile, d’organisations humanitaires et à caractère caritatif et de philanthropes, pour qu’ils soutiennent la cause des orphelins et contribuent à leur apporter de l’assistance.
  5. Fournir une assistance financière, médicale, éducationnelle et sociale aux orphelins et leurs familles pour répondre à leurs besoins et réduire l’écart social et financier entre eux et le reste de la société.
  6. Étendre la portée de l’organisation pour atteindre le plus grand nombre d’orphelins et de familles qui bénéficieraient de ses activités et services.
  7. Organiser des programmes de réhabilitation psychologique pour les orphelins, et fournir un environnement approprié pour qu’ils grandissent dans de bonnes conditions.
  8. Apporter une formation professionnelle aux orphelins qui ne peuvent progresser dans leur éducation afin qu’ils développent leurs compétences dans le but de pratiquer une profession honorable et qu’ils puissent mener une vie décente et indépendante.

Sources de financement

  1. Dons accordés par le bureau du grand ayatollah Sayyed Ali al-Hussaini al-Sistani, qui sont la source principale du soutien financier de la Fondation, en plus de cotisations religieuses dukhoms, Al-Ayn ayant reçu la permission les de recevoir de sa part.
  2. Parrainages privés.
  3. Sadaqa (boîtes de charité).
  4. Charité continuelle : ce sont soit des projets caritatifs délivrant des services directs aux orphelins, soit des projets générant des profits pour les orphelins. Tous ces projets font partie du waqf (legs), le gardien du waqf étant l’autorité religieuse suprême à Nadjaf, Sayyed al-Sistani (ha), et Al-Ayn étant en charge de diriger les projets.
  5. Des publications qu’Al-Ayn vend, les profits étant destinés aux orphelins.
  6. Des donations générales, financières et en nature.
  7. D’autres cotisations religieuses comme le zakat, la fidya (compensation financière pour un jour non jeûné) et la kaffara (expiation).

Parrainage d’orphelins

Une fois inscrits auprès d’Al-Ayn, les orphelins sont éligibles à un niveau basique d’assistance financière mensuelle (cinquante mille dinars irakiens). Afin que les donateurs puissent plus facilement recevoir la grande récompense résultant du parrainage d’un orphelin, Al-Ayn prévoit également un plan de parrainage privé. Ce plan rapproche les parrains avec un orphelin ou plus, pour qui ils offrent un parrainage sous forme d’aide financière mensuelle. Al-Ayn prend la responsabilité de transmettre le montant aux orphelins, dans sa totalité, et de régulièrement visiter les familles pour s’assurer que l’argent est dépensé comme il faut. Il y a quatre types de parrainage d’orphelin, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous:

 

Pays

Parrainage classique

Besoins médicaux particuliers

Victimes du terrorisme

Orphelins aux talents scolaires

Devise

1

Irak

75 000

100 000

100 00

120 000

IQD

2

États-Unis

70

85

85

100

USD

3

Royaume-Uni

50

60

60

70

GBP

4

Suède

620

750

750

880

SEK

5

Norvège

620

750

750

880

NOK

6

Danemark

500

600

600

700

DKK

7

Allemagne

68

82

82

97

EUR

8

Pays-Bas

68

82

82

97

EUR

9

Chine

450

550

550

640

CNY

Afin de parrainer un orphelin, les donateurs peuvent directement contacter Al-Ayn pour obtenir un formulaire de parrainage d’un orphelin.

Les boîtes de charité

La Fondation d’aide sociale Al-Ayn a conçu des boîtes spéciales de charité (Sadaqa) pour collecter des fonds, afin de couvrir les dépenses pour les orphelins enregistrés auprès de la Fondation. Ces boîtes sont brevetées en Irak.

L’argent placé dans ces boîtes est considéré comme ayant été reçu par les orphelins dans le besoin, d’après la permission accordée par le grand ayatollah Sayyed al-Sistani (ha) en raison de sa qualité de tuteur général à leur égard. Ainsi, l’argent placé dans les boîtes est immédiatement considéré comme étant de l’aumône avant qu’il n’atteigne physiquement les orphelins dans le besoin.

Cette permission est exclusive à la Fondation d’aide sociale Al-Ayn.

Les boîtes peuvent être récupérées auprès d’une de nos branches ou d’un de nos bureaux, en Irak et à l’international, et l’argent placé dans les boîtes est utilisé pour assister les orphelins enregistrés auprès de la Fondation.

Le zakat Al-Fitr peut aussi être placé dans les boîtes, suivant l’autorisation accordée par Sayyed Ali al-Sistani (ha).

Les boîtes de charité - Fondation d’aide sociale Al-Ayn

Charité continuelle

Al-Ayn gère actuellement sept projets terminés de charité continuelle (sadaqajariya), avec neuf autres projets en cours et huit projets dont le démarrage est prévu pour bientôt. Ces projets consistent en des bâtiments, terres et maisons, donnés comme waqf pour qu’il en soit tiré profit pour les orphelins enregistrés auprès d’Al-Ayn, avec le gardian du waqf étant l’autorité religieuse suprême à Nadjaf, Sayyed al-Sistani (ha). Soit les projets qui sont construits sur ces propriétés fournissent des services directs aux orphelins, comme des complexes résidentiels ou des centres de formations professionnelles, soit ce sont des projets d’investissements générant des profits pour les orphelins, comme des hôtels et des espaces commerciaux. Les projets se tiennent à Nadjaf, Karbala, Bagdad, al-Muthanna, Babel et Bassora, et Al-Ayn recueille les donations pour les construire et les entretenir.

Budget de la Fondation (dépenses actuelles)

Montant en dollars américains

Montant en dinars irakiens

Année

Numéro

400 383

465 242 000

2006

1

969 580

1 126 646 000

2007

2

2 189 304

2 543 957 500

2008

3

2 940 759

3 417 143 250

2009

4

4 224 457

5 908 791 750

2010

5

4 740 463

6 508 387 750

2011

6

6 505 998

7 559 927 380

2012

7

10 258 633

11 942 306 999

2013

8

16 747 367

19 151 982 239

2014

9

29 136 387

32 235 509 074

2015

10

79 727 304

90 859 893 942

Montant total

 

 

 

Coordonnées

Siège social : Bagdad/Kadhimiya

Site web : www.aynyateem.com

Téléphone : +964 (0) 7703298965

Mail :

Bureaux à l’international

Numéro

Pays

Mail

Téléphone

Site web

1

États-Unis

0013137247690

 

2

Royaume-Uni

00442037195221

 

3

Suède

0046700441058

 

4

Norvège

004745052002

 

5

Allemagne

004917683436605

 

6

Danemark

 

004593992038

 

7

Pays-Bas

0031610610639

 

8

Chine

008615958443847

 

العربية فارسی اردو English Azərbaycan Türkçe Français