Le Site Officiel du bureau de Son Eminence Sayed 'Ali al Hossaini al Sistani

Question et Réponse » Pollution séminale

1 Question: La sueur d’une personne qui a eu une éjaculation résultant d’un acte illicite, est impure ?
Réponse: Selon l’ayatallâh Sistani, elle n’est pas impure.
2 Question: Un homme est en état d’éjaculation, mais il ne le sait pas. Alors, il fait la prière et il observe le jeûne. Après quelques temps, il comprend qu’il était en état de pollution séminale. Quel est le jugement de ses prières et de ses jeûnes?
Réponse: Ses jeûnes sont valides. Et il doit rattraper toutes les prières qu'il a faites pendant cette période temporelle-là.
3 Question: En quelles conditions l’homme et la femme doivent-ils faire l’ablution majeure pratiquée après la pollution érotique (djinâbat)?
Réponse: En deux cas:
Le coït et la pénetration (dukhûl: pénetration du pénis dans l’organe génital de femme) et même la pénetration sans éjaculation.
L’éjaculation (pour l’homme) et l’émission de la sécrétion vaginale qui est la même chose que le liquide qui sort quand la femme atteint à l’orgasme (pour la femme).
4 Question: L’eau collante qui sorte avec l’urine et qui émet sans concupiscence et sans pression, est-elle du sperme? Et après la sortie de ce liquide, doit-on faire l’ablution majeure?
Réponse: Le liquide dont vous avez parlé, n’est pas du sperme.
5 Question: A-t-on le droit de toucher les nom des Imâm Immaculés quand on est en état de pollution séminale?
Réponse: C’est précaution recommandée que l’on ne doive les toucher quand on est en état de pollution séminale.
6 Question: Comment puis-je distinguer que le liquide qui émmet, est du sperme? Et dois-je faire l’ablution majeure pratiquée après la pollution séminale?
Réponse: Si ce liquide sorte avec saut et concupiscence et que sa sortie coïncide avec le relâchement du corps, c'est du sperme et vous devez faire l'ablution majeure.
Afin d’envoyer la nouvelle question, cliquez ici
العربية فارسی اردو English Azərbaycan Türkçe Français