Le Site Officiel du bureau de Son Eminence Sayed 'Ali al Hossaini al Sistani

Grâce au nom d’Allah
Il n’y a pas eu de confirmation de la vision par œil nu de la lune du mois de Chawal pour son éminence Sayed Sistani Dieu lui donne longue vie , alors demain Dimanche est le trentième du mois béni de Ramadan et lundi le premier jour du mois de Chawal.
Le bureau de son éminence Sayed Sistani Dieu lui donne longue vie

Des questions réponses sur les funérailles des personnes décédées par Coronavirus

Grâce au nom de Dieu le tout miséricordieux le très miséricordieux
Le bureau du grand Marjaa Sayed Ali Sistani (Dieu lui donne longue vie)


Salam alaykom
Svp veillez répondre à nos questions concernant les personnes décédées par Coronavirus :
1- Si un musulman est décédé par Coronavirus, est ce qu’il est obligatoire de le laver comme tout les décédées ou il suffit de faire Tayamom ? Et si les responsables ne donne même pas l’autorisation de faire Tayamom, et ils mettent la personne décédées dans un sac fermé avec des produits chimiques et n’autorise personne d’ouvrir le sac avant l’enterrement qu’est-ce qu’il faut faire ?
2- si on ne peut pas essayer le camphre sur les sept endroits de Son corps, est ce qu’il y a autre chose à faire à la place ?
3- est-ce qu’il est obligatoire de mettre les trois draps comme linceul (kafan) ? Et si les responsables ne nous autorise pas d’ouvrir le sac pour lui mettre le linceul qu’est-ce qu’il faut faire ?
4- dans certains pays non musulman les morts de Coronavirus sont brûlés, est ce que la famille des défunts musulmans peuvent donner cette autorisation ou - en cas de possibilité - ils ont l’obligation d’empêcher qu’on brûle le corps du défunt ?
5- est-ce qu’on peut mettre le défaut dans un cercueil et enterrer le cercueil sous la terre ?
6- les professionnels disent qu’il n’y a pas d’inconvénient d’enterrer les personnes décédées par Coronavirus dans les cimetières publics de la ville, et il n’est pas nécessaire de prendre des mesures spécifiques comme enterrer les défunts dans un endroit profond ou autre ; car ce virus a besoin des cellules vivants pour rester et après le décès de la personne le virus peut rester quelques heures mais n’a pas d’issu pour sortir du corps de défunts et il est éliminer ; alors il suffit de prendre les précautions médicales comme mettre les gants et les masques au moment du transfert et enterrement du défunt, et après l’enterrement il n’y a pas de crainte pour la transmission du virus.
Dans ce cas quelle est la législation d’empêcher l’enterrement des personnes décédées par Coronavirus dans les cimetières publics de la ville -même en bordures des cimetières- contrairement au testament du défunt et la demande de sa famille ?



Grâce au nom de Dieu le tout miséricordieux le très miséricordieux



1- dans les cas ou il n’est pas possible de laver le défunt par peur de transmission du virus, s’il est possible de lui faire Tayamom par une personne en vie - même avec des gants - il faut lui faire Tayamom ; et s’il n’est pas possible de faire Tayamom ou les responsables l’ont interdit, vous enterrer le défunt sans lavage ni Tayamom.
2- dans ces conditions il n’est plus obligatoire d’essuyer les sept endroits avec le camphre et il n’y a rien d’autres à faire à la place .
3- il est obligatoire de faire le linceul du défunt avec trois draps mêmes s’il faut le faire sur le sac et si ce n’est pas possible de faire avec les trois draps au moins faire ce qui est possible comme le grand draps qui couvre tout le corps.
4- il est interdit de brûler le corps d’un défunt musulman et sa famille et tout autre personne ont l’obligation d’empêcher cela et d’insister d’enterrer le défunt celants les règles religieuses.
5- c’est autorisé, mais si possible il faut mettre le défunt dans le cercueil sur son côté droit et en face de la Qibla (direction de la prière) comme ce qu’on doit faire dans l’enterrement.
6- dans ce cas il est interdit d’empêcher l’enterrement dans les cimetières de la ville, et les responsables ont l’obligation de faciliter les moyens nécessaires pour le faire. Et Dieu est le Savant.


3 Chaaban 1441 de l’hégire
Le bureau du grand Marjaa son éminence Sayed Sistani (Dieu lui donne longue vie)
La ville Sainte de Najaf

العربية فارسی اردو English Azərbaycan Türkçe Français